11 février 2009

Anti-production

Je déteste les semaines comme celles-ci, où je n'arrive tout simplement pas à dormir. Et pour aucune raison. Pas d'événements potentiellement stressants en vue, pas de mauvais moments dans ma vie. Juste l'incapacité de dormir avant 3-4 heures du matin. Je me lève en retard, je me traine jusqu'à mes cours... D'ailleurs, je déteste les cours du matin.

Et le mercredi, normalement, c'est ma journée productive par excellence. J'ai mon cours de yoga, pas trop tôt, mais juste assez pour que ce ne soit pas considéré comme de la grasse matinée. J'adore ça, et je suis dispo pour le reste de la journée. Mais ce matin, je me suis levée un peu tard (me suis endormie vers 3h30) et après m'être préparée à partir, j'ai réalisé que j'allais être en retard assurément. Et quelqu'un qui arrive en retard au cours de yoga, c'est très dérangeant pour tout le monde. Et puis finalement, je trouvais pas mal anti-productif de courir pour me rendre à un moment de détente. Alors je me suis recouchée.

Et puis là paf! Crampes menstruelles! Aucune position ne me convient. J'arrive finalement à dormir un peu, mais quand même, c'est particulièrement désagréable.

Je me suis relevée à l'heure où j'avais prévu commencer à travailler (la joie de faire son horaire). Ça fait quinze minutes que mon déjeuner est là, devant moi, et je n'y ai même pas touché. Je n'ai pas faim, je n'ai même pas pris une gorgée de mon précieux café...

En plus, mon linge sale est trié sur mon lit, prêt à être envoyé dans la laveuse.

Et puis moi, je regarde des vidéos sur youtube et je niaise sur Facebook.

Posté par cath à 13:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Anti-production

    Y'a des jours comme ça où on ne peut vraiment rien faire. 'Faut pas chercher à comprendre. Ça arrive à tout le monde. Câlin !

    Posté par Alexandre P., 11 février 2009 à 22:27 | | Répondre
  • J'ai fini par faire mon lavage ainsi que des lectures pour la semaine prochaine (ah, les études en littérature...) Et je suis allée au théâtre comme prévu ce soir.

    J'aurais aimé m'avancer dans mon travail, mais tant pis.

    Posté par cath, 12 février 2009 à 00:22 | | Répondre
Nouveau commentaire